Un processus de recrutement et une entrée en poste dans notre nouvelle réalité


Dans le contexte actuel, les entreprises ont dû changer leur manière de faire assez rapidement afin de s’adapter à la situation. Les gestionnaires ont dû trouver des solutions afin d’ajuster leurs activités habituelles. Les défis sont différents pour chacun, mais une chose est certaine, le recrutement en est un de taille pour la plupart. Les bureaux physiques ayant fermé du jour au lendemain, certaines entreprises avaient commencé des processus de recrutement, d’autres les avaient même terminés et étaient prêts à accueillir leurs nouvelles recrues et ont dû mettre le tout sur pause au début de la crise. Même si nous commençons à nous habituer à notre nouvelle réalité et que les processus de recrutement reprennent, comment fait-on pour évaluer le « fit » ou encore pour bien s’intégrer dans un emploi alors qu’il est préférable d’éviter les rencontres en personne?

Un processus virtuel

Tout d’abord, il faut user de créativité et utiliser les outils technologiques qui sont aujourd’hui à portée de main (remercions d’ailleurs l’ère moderne qui nous permet de passer au travers de cette crise avec un peu plus de facilité)! L’une des premières étapes d’un processus d’embauche est l’entrevue qui, normalement, se fait en personne. Cependant, avec les règles de la santé publique à respecter depuis le mois de mars, la très grande majorité des entrevues se fait de manière virtuelle, du moins pour les premières rencontres. La vidéoconférence reste ce qui se rapproche le plus d’une entrevue en personne. Cependant, la technologie n’est pas sans faille et il faut être indulgent (et bien préparé). Rappelez-vous également que vous aurez une bonne idée de ce que le gestionnaire dégage, mais rien ne remplacera le « vrai » contact humain! Pour ces raisons, certains gestionnaires aiment bien organiser une deuxième entrevue en personne, mais en respectant la distanciation sociale, bien évidemment. Une salle de conférence peut être une option intéressante, les deux mètres sont facilement respectés et ça vous permet en même temps de voir l’environnement de travail. Nous avons même des entrevues qui ont eu lieu dans des parcs! Ce fut un succès et surtout très convivial.

Débuter un nouvel emploi à distance

Comme certaines entreprises ont décidé de poursuivre le télétravail jusqu’à l’automne (certaines même jusqu’en janvier), il se peut que vous soyez appelé à commencer votre nouveau rôle de manière virtuelle, bonjour les défis! Pour commencer, il est de la responsabilité du gestionnaire de vous intégrer de manière efficace et de vous donner tous les outils nécessaires pour que vous puissiez effectuer votre travail. Vous ne voulez surtout pas manquer de quelque chose lors de votre première journée. Assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire quelques jours avant votre entrée en poste et contactez votre personne-ressource s’il vous manque quoi que ce soit. Ensuite, lors de la première journée, il serait intéressant de débuter avec une rencontre virtuelle en tête à tête avec le gestionnaire, tout comme on le ferait en « temps normal » pour partir sur de bonnes bases. De plus, demandez un calendrier de formation à votre gestionnaire dans l’optique d’organiser vos premières semaines en poste. Pour terminer, il pourrait être intéressant de la part de votre employeur d’organiser une rencontre virtuelle avec tous les membres de l’équipe (ou du moins ceux avec lesquels vous allez collaborer souvent) afin de vous présenter et de pouvoir mettre des visages sur les noms. Certains gestionnaires parfois n’y penseront pas simplement par manque de temps et parce qu’à l’habitude, c’est un processus qui se serait fait naturellement, donc n’hésitez pas à l’organiser vous-même au besoin. Rencontrer ses collègues de manière virtuelle n’est peut-être pas l’idéale, mais vous serez certainement plus à l’aise lorsque viendra le temps de leur demander de l’aide. N’ayez donc pas peur de demander cette rencontre!

La communication, c’est la clé !

Il est bien important de ne pas rester avec des questions non répondues trop longtemps! En commençant un nouveau rôle, il est tout à fait normal de demander des précisions au fur et à mesure que l’on effectue de nouvelles tâches. Demandez à votre employeur de se rendre plus disponible au besoin afin qu’il puisse répondre à vos questions et s’il ne peut pas le faire, de vous introduire à une personne-ressource. Pour terminer, les rencontres de suivis sont encore plus importantes lorsque tout le monde travaille de manière virtuelle. Préparez-vous à ces rencontres minutieusement, que ce soit pour des inquiétudes, des questions ou encore un besoin de précision, assurez-vous de les soulever à votre supérieur afin de ne pas rester dans l’incompréhension ou l’ambiguïté sur une trop longue période.
En conclusion, sachez qu’il s’agit d’une période d’adaptation autant pour vous que pour vos gestionnaires et collègues, mais en utilisant la technologie de efficacement et en communiquant régulièrement votre équipe, c’est un défi que vous allez relever haut la main!

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *