Adjointe du mois | Isabelle Brien


L’indispensable est fière de vous présenter son Adjointe du mois de juin : Isabelle Brien. Isabelle est Adjointe exécutive chez Novexco. Elle partage avec nous son expérience ainsi que sa vision de la profession.

  1. Selon vous, quelle est la principale qualité que doit posséder une Adjointe pour progresser dans sa carrière?

L’adaptabilité, la facilité à vivre les changements, les changements de direction et d’être capable de conserver une attitude positive en adversité.

  1. Quel est l’aspect de votre profession que vous aimez le plus?

Lorsque face à une situation délicate, une urgence ou une impasse, je dois faire appel à mon expérience et ma créativité, et que je sens que j’ai la confiance de l’équipe que l’objectif sera livré.

  1. Quel conseil donneriez-vous à une personne souhaitant débuter une carrière dans le domaine administratif?

De trouver votre « profil » d’adjointe : Écoutez les adjoints et adjointes expérimentés, posez des questions, faites des lectures sur le sujet, et au final, trouvez votre recette bien à vous, celle qui vous ressemble et ça deviendra votre profil d’adjointe. (Exécutante, proactive, créative ou perfectionniste). Ça semble banal, mais il est important de vous retrouver dans des postes, qui vont bien avec votre profil afin que vous vous sentiez à l’aise et performante.

  1. Selon vous, quel est l’aspect le plus méconnu de la profession d’Adjointe?

L’aspect le plus méconnu selon moi, c’est le niveau d’attention qui est requis.  Le rôle d’adjointe signifie souvent que nous sommes le point de chute pour beaucoup de mini-projets, de tâches, d’organisation, de listes et autres.  Il arrive donc souvent que l’on se retrouve débordée, car nous avons dans notre assiette, beaucoup de choses variées, qui ne nous appartient pas en vérité.  Dans ces moments, il faut faire la liste, prioriser, donner aux autres ce qui leur revient et une tâche à la fois, nous y parvenons.  Dans ces temps-là, afin de faire prendre conscience au gestionnaire du volume de travail, et pour qu’il soit au courant de mes décisions, je partagerais, sous forme d’échange, la liste pour lui donner l’occasion de décider s’il veut prioriser une tâche au lieu d’une autre.

  1. Quel est le logiciel informatique/application mobile dont vous ne pourriez plus vous passer au travail?

OneNote sans hésitation : OneNote c’est en quelque sorte un cahier de notes sur les stéroïdes.  Il regroupe toutes les fonctionnalités de la suite Office, contient le meilleur de chaque application et je l’utilise pour partager mes notes avec d’autres utilisateurs Office.  Il permet de réduire le nombre de clics et d’automatiser une panoplie de petits détails et me sauve énormément de temps. OneNote mérite vraiment d’être exploré!

  1. Quelle est la meilleure ressource d’une Adjointe selon vous? (Une personne, un logiciel, un service particulier, etc.)

Selon moi, il faut faire qu’un avec son patron, sans en abuser pour ne pas déranger non plus, il faut qu’une adjointe sache que peu importe ce qui se passe, elle peut compter sur son supérieur pour écouter, conseiller et le consulter en cas de besoin. Le patron doit aussi donner le plus d’information sur son schème de pensée à l’adjointe, afin que celle-ci devienne de plus en plus autonome, et alignée avec lui.  Surtout au début d’emploi, cette portion est importante pour créer un lien de confiance à double sens, et apprendre comment l’autre réfléchit et comprend les choses.

  1. Quelle est votre plus grande réalisation à titre d’Adjointe?

Ma plus grande réalisation est toute récente, c’est changer d’emploi, un 11 mars 2020, au jour 1 d’une pandémie mondiale et tout ce que ça implique.  Ce fut toute une expérience d’entrer en fonction, dans un moment où toutes les entreprises s’organisent pour faire face à une grande tempête, et d’y participer du mieux que l’on peut.  J’ai réalisé que tous mes acquis, et surtout mes aptitudes personnelles, m’ont permis d’affronter les 8 dernières semaines sans craquer sous la pression, et même réussir à avoir un peu de plaisir au travail.

  1. Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour le reste de votre carrière?

J’aimerais terminer ma carrière en beauté au même poste pour les 15 prochaines années, et d’ici là, et en préparation pour la retraite, j’aimerais offrir des ateliers, des outils pour affronter tous les défis émotifs de ce rôle si important.   J’aimerais pouvoir partager à la prochaine génération, ce qui m’a permis de ne pas tomber au combat et de toujours rester. debout la tête bien haute.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *